Cinq jours à Marrakech

dsc_2802

Pour la première fois de ma vie, j’ai posé le pied sur le continent Africain lors d’un voyage à Marrakech. Venue pour célébrer le mariage d’amis, j’ai pu découvrir cette ville du Maroc qui m’a pour le moins… Surprise, je dois dire !

Nous avons posé nos valises en plein coeur de la Médina au Riad Berbère : lieu sublime, massages divins et équipe aux petits soins…Nous avons eu une véritable suite avec terrasse privée sur laquelle nous pouvions prendre de délicieux petit-déjeuners typiques. Je vous conseille vraiment cet endroit très agréable et serein qui tranche tant avec le mouvement incessant du coeur de la ville (vous trouverez toutes les informations sur leur site internet ici).
dsc_2781dsc_2798 dsc_2733

A 3h30 d’avion de Paris qu’il est bon de retrouver le soleil et une température d’environ 30 degrés l’après-midi en plein mois d’octobre, l’occasion de flâner dans le coeur de Marrakech et d’aller faire un peu de shopping au souk (nous avons d’ailleurs ramené de la très belle vaisselle, spécialité de la ville de Fes). Néanmoins, et c’est là ou le bas blesse, en dehors des points positifs que je viens de citer,  je dois dire que je n’ai pas particulièrement apprécié cette ville et je vais vous dire pourquoi…dsc_2777dsc_2784dsc_2771dsc_2749dsc_2805dsc_2820

Si les jardins de Majorelle et le palais Bahia sont à voir, je n’ai en revanche pas du tout apprécié la grand place culte Jama el Fna. A vrai dire, j’ai ressenti une profonde malveillance envers les touristes que nous étions. Par exemple, lorsque nous sommes rentrés le soir du mariage dans la Médina pour retrouver notre Riad, nous avons été volontairement mis sur le mauvais chemin, nous sommes retrouvés suivis dans de sombres ruelles dans l’unique but de nous extirper de l’argent, puis pour essayer de nous vendre de la drogue. Les taxis, quant à eux, refusent systématiquement de mettre le compteur lorsqu’ils voient que vous êtes français et vous annoncent des courses à des tarifs démentiels (l’équivalent de 10 euros pour 5 minutes de voiture). Les mobylettes roulent à toute allure dans le centre et ont manqué plusieurs fois de nous renverser et enfin, tout le monde essaient de vous vendre tout et n’importe quoi à n’importe quel prix. Le moindre renseignement donné devient prétexte de négociation financière.dsc_2877dsc_2873dsc_2924

Voilà pourquoi je repars de cette ville très mitigée. Peut-être n’ai-je pas eu de chance ? Aurions-nous du prendre un lieu plus éloigné du centre ?

Et vous connaissez-vous Marrakech ? Quels sont vos avis sur cette ville ?dsc_2977dsc_2946dsc_2935dsc_2968

Tenue 1 : Robe à pois Asos, chaussures Chanel

Tenue 2 : Robe Asos, escarpins Valentino

Tenue 3 : Robe Mes demoiselles, Sac Céline « Classic box)

Et j’en profite également pour vous dire que j’organise avec Aurore et deux autres copines un grand vide-dressing au Bon Vivant, 7 rue des écoles 75 005 Paris le Dimanche 30 octobre de 15h30 à 18h30. Il y aura beaucoup de pièces à tout petits prix, j’ai vraiment besoin de faire de la place :) . Je serai vraiment très heureuse de vous rencontrer « en vrai » et d’échanger avec vous ! Donc je vous attends dimanche prochain avec beaucoup de hâte et de plaisir !

9 réponses

  1. Coucou,
    Marrakech est une ville qu’il faut savoir apprivoiser. Il faut y aller dans un certain état d’esprit. Il faut s’y habiller simplement pour ne pas faire trop touristes plein de sous (vaches à lait quoi). Je m’y suis toujours sentie en sécurité, pourtant j’y ai pris le bus local (je ne le conseillerai à personne), le taxi (toujours négocier le prix de la course avant), je me suis perdue dans la médina à toute heure, je n’ai jamais été suivie… Parfois, les locaux venaient me parler, m’offrir un thé, un papi m’a même demandé de corriger une lettre en français pour sa petite-fille, je trouve ça sympa car on a perdu cette facilité de contact avec l’autre chez nous…
    Par contre, il ne faut jamais aller sur la place Jemaa El Fna, c’est un attrape touristes sans âme et insupportable, le pire endroit de toute la cité.

  2. Bonsoir,
    Je suis rentrée de mon second séjour à Marrakech avec exactement les mêmes mauvaises expériences que vous. C’est dommage car même si cette ville regorge de merveilles, je n’ai plus su tout envie d’y retourner…

  3. Hello Rejane,

    Idem pour moi, Marrakech a été une expérience en demie teinte. Sur la fameuse place une femme a attrapée violemment pour me faire un tatouage au henné puis a exigée que je la paie. Pareil on nous a donné le mauvais chemin pour nous demander de l’argent. A côté de ca heureusement pleins de beaux souvenirs mais ce n’est pas une ville que je conseille.

    Bonne journée

  4. J’ai passé 4jours à Marrakech il y a 6 ans, et je suis revenue très mitigée également. Les paysages sont magnifiques et ce voyage a été un dépaysement total. Mais le souk et cette place….effectivement, un endroit que je n’ai pas apprécié. Le simple fait de se ballader dans les allées du souk m’a créé un lourd sentiment d’insécurité (main aux fesses alors que j’étais accompagnée de mon copain, des sifflements et des  » hé la gazelle !! Combien pour la gazelle?? qu’ils disaient à mon copain. « 2 chameaux contre la gazelle! »). Au début cela fait sourire, mais après cela devient vite lassant et je me sentais limite agressée. Aucun respect du touriste et encore moins de la femme. J’ai trouvé l’endroit très sale, une mauvaise odeur régnait dans toute la ville, les taxis qui conduisent vite et n’importe comment, aucun code de la route n’est respecté, les chameaux qui côtoient voiture vélos chevaux mobilettes sur la route.
    4 jours m’ont largement suffit !! Et je n’ai plus envie d’y retourner.

  5. Hello,
    J’ai vécu une expérience similaire à la tienne à la différence que je logeais dans la Palmeraie. L’hôtel était parfait (cadre magnifique, personnel vraiment adorable) mais à chaque fois que nous voulions en sortir pour nous balader, une dizaine d’enfants nous attendaient pour nous demander de l’argent. Une touriste de l’hôtel s’est même faite voler son sac. Puis, il fallu trouver un taxi qui proposait un prix correct. En 1 semaine, nous n’avons quasi jamais payé le même prix pour le même trajet.
    Une fois sur la place Jama El Fna, dès que nous regardions quelques articles, les vendeurs nous sautaient dessus. Il fallait tout négocier, partout et tout le temps… usant. Une dame m’avait même tiré par le bras et commença à me mettre du henné ! J’étais tellement dégoûtée par ces comportements que je n’ai ramené aucun souvenir de là bas alors qu’il y avait tant de belles choses, quel dommage !
    Nous avons voulu faire une excursion, grave erreur ! Le car s’arrêta 4 fois en chemin pour nous vendre huile, bijoux et autres babioles. Je ne descendais même plus du car à la fin. Une fois arrivés à notre destination, le temps libre était réduit au strict minimum, alors que le temps consacré aux boutiques choisies par le guide etait bien plus long, no comment.
    En somme, une grosse déception.
    Bises.

  6. Bonjour jolie Réjane !
    Haaaa un article sur ton blog :)
    Je me retrouve totalement dans ton sentiment et ceux des autres com. J’ai passé 1 semaine dans cette ville avec mon copain en 2013. Jardin Majorelle magnifique, riad au top sur les toits… mais quelle relation ambiguë entre touristes et locaux…
    Nous avons fait 1 belle rencontre : le gérant du riad qui a été adorable. Mais très triste quant au reste de la population, les touristes sont vus comme des machines à sous, le regard sur les femmes on n’en parle pas… J’ai aussi eu droit à « la gazelle » à en devenir renfermée, ne plus profiter de mes vacances… les mains aux fesses, les regards pervers (sans pour autant porter de tenue ostentatoire). Les arnaques en tout genre. Ceci est le reflet d’un peuple qui manque de ressources financières, mais devrait-il comprendre qu’avec ces comportements les touristes déserteront bientôt. Une chose est pour l’instant claire : perso je n’y retournerai pas, alors qu’à l’origine j’avais une envie folle de découvrir ce pays.
    Au plaisir de te lire de nouveau bientôt !
    La bise
    Laure

  7. J’ai connu Marrakech il y a 20 ans : un bonheur !!!
    C’est effectivement devenu fort désagréable.
    Je continue à voyager au Maroc, un pays magnifique où les gens sont des amours et la cuisine à tomber mais Marrakech non merci !!!
    Essaouira, Tanger, Ouarzazate sont bien plus agréables.

Répondre à Francisca Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *